Publié le 3 janvier 2017

Les ex-mineurs de La Réunion dits « Réunionnais de la Creuse »

Par arrêté ministériel en date du 9 février 2016, une commission nationale d’experts a été créée en vue d’établir un rapport sur le déplacement vers l‘hexagone d’ex-mineurs réunionnais des années 1963 à 1982 dits « Réunionnais de La Creuse ». La commission est constituée du président de la commission d’experts, Philippe VITALE, la ministre des outre-mer, Ericka BAREIGTS, Wilfrid BERTILE et Michel VERNEREY, membres de la commission.

Dans le cadre de ses travaux de collecte d’informations, la commission a enregistré des données à caractère personnel dans des fichiers informatisés détenus par la direction générale des outre-mer. Ces fichiers, qui ont fait l’objet d’un arrêté ministériel de création, ont été déclarés auprès de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL).

Les données sont destinées aux seuls membres de la Commission. Ces informations ne seront lues que par le comité d’experts et ne seront pas diffusées.

Conformément à la loi « informatique et libertés », chacun, en justifiant de son identité, peut exercer son droit d'accès aux données personnelles le concernant et le cas échéant les faire rectifier, auprès du :

Ministère des outre-mer

Direction générale des outre-mer
27 rue Oudinot
75007 PARIS
protection-donnees@outre-mer.gouv.fr

Parmi les missions confiées à la commission, celle-ci doit également établir un bilan démographique de cette population des ex-mineurs réunionnais déplacés ; tant en France hexagonale, qu’à La Réunion. Pour ce faire,  une  boite à lettres électronique a  été  créée  sur  le  site  du  Ministère  des  Outre-mer :

Lesenfantsdelacreuse@outre-mer.gouv.fr

Ce lien est destiné aux Réunionnaises et Réunionnais qui ont été déplacés vers la France hexagonale, entre 1963 et 1982, ainsi qu’à leurs familles et à leurs proches. Dans cet espace, des récits, témoignages, informations, concernant l’histoire de vie de ces Réunionnais connus ou encore inconnus des associations peuvent être déposés… L’objectif est également de recenser les ex-mineurs réunionnais au départ de La Réunion et à l’arrivée en France Hexagonale, et de voir ce qu’ils sont devenus aujourd’hui.

Les ex-mineurs transplantés pourront librement donner des informations les concernant (état-civil, date de départ de La Réunion, destination en France, adresse et situation actuelles...).

Arrêté du 4 janvier 2018 portant création du traitement de données à caractère personnel sur la situation actuelle des « Enfants de la Creuse »

Arrêté du 4 janvier 2018 portant création du traitement de données à caractère personnel « Enfants de la Creuse »

Contact
►  Services de presse : 01 53 69 26 74
Retrouvons-nous sur les réseaux : #outremer
Twitter : @loutremer
Facebook : @lesoutremer
Partager